Odeurs Fosse : Pourquoi ?

Odeurs Fosse : Pourquoi ?

Epuration dans les systèmes d’assainissement, fosses septiques, fosses toutes eaux et micro-station

Odeurs Fosse : Avant de parler de mauvaises odeurs, nous allons préciser les grands principes pour l’épuration des eaux usées.

La fosse septique, la fosse toutes eaux et la micro-station sont les systèmes d’assainissement les plus utilisés en France. La fosse septique reçoit uniquement les eaux des toilettes. La micro-station et la fosse toutes eaux reçoivent en plus les eaux ménagères de la maison. Ces eaux usées qui arrivent dans la fosse intègrent donc en plus des matières organiques, de la cellulose (composant principal du papier toilette), tous les détergents utilisés dans la maison que ce soit pour laver votre linge, nettoyer vos sols, tous les produits utilisés pour vous laver (savons, shampoings, crèmes) mais aussi tout ce qui passe dans vos canalisations comme les détritus de nourriture et les graisses dans l’évier de la cuisine, les cheveux et poils dans le bac de douche… Sans le voir directement nous envoyons également dans nos installations des produits chimiques, du chlore, des bactéries spécifiques lors d’une prise de médicaments ….

Le procédé d’épuration proposé par les systèmes d’assainissement quels qu’ils soient est d’ordre biologique. C’est donc l’activité microbiologique qui va permettre :

  • la liquéfaction et la solubilisation des éléments solides
  • la méthanisation de la matière soluble (ex sucres, graisses…)
  • la production de boues dans le plus faible volume possible.

Odeurs Fosse : Pourquoi il y a-t-il des mauvaises odeurs dans les fosses ?

Le système d’assainissement doit donc permettre de développer cette flore microbienne pour dégrader la matière organique en méthane et gaz carbonique.

Malheureusement, il existe de nombreux cas où cette flore microbienne disparaît ou se retrouve en quantité insuffisante. L’impact généré est traduit par une production de boues excessives (il n’y a plus de décomposition) et des mauvaises odeurs.

Ces situations sont très nombreuses. Par exemple :

  • Si le système d’assainissement n’est plus utilisé pendant quelques semaines, la flore microbienne n’a plus de matières à digérer et petit à petit elle diminue pour disparaître à terme (quelques mois)
  • Si la vidange du système d’assainissement est réalisée, il n’y a plus du tout de flore microbienne
  • Si une ou plusieurs personnes sont malades à la maison et qu’elles prennent des médicaments (en particulier des antibiotiques) pour anéantir l’infection, automatiquement les bactéries de la fosse en sont également détruites
  • Si du jour au lendemain, à l’occasion des vacances par exemple, il y a 2 fois plus de personnes présentes dans l’habitation, les bactéries existantes sont en sous-effectif pour transformer ce surplus de matières organiques généré par ce surplus de personnes
  • Si vous faîtes le grand ménage de printemps avec forte dose d’eau de javel alors cela anéantit les bactéries utiles pour votre fosse
  • Si vous débouchez vos canalisations avec des produits à base de soude, l’impact sur les bactéries est également très important
  • ….

Il y a des cas où la disparition des bactéries est normale.

Une maison de vacances qui n’est pas utilisée pendant quelques mois, une vidange du système d’assainissement… Dans ces cas-là il faut simplement réensemencer le système d’assainissement par des bactéries au moment de la remise en fonctionnement et le système fonctionnera naturellement en quelques jours. La diminution des bactéries peut quant à elle être traitée de deux manières : par l’apport de nutriments ou par l’apport de bactéries supplémentaires. Les nutriments servent à alimenter les bactéries existantes et à leur donner des forces pour mieux travailler mais aussi mieux se reproduire. Les bactéries supplémentaires permettent de donner un coup de fouet au traitement naturel (elles sont plus nombreuses à travailler).

Deux facteurs supplémentaires sont à prendre en compte : la présence importante de graisses et les hydrocarbures.

En effet il existe des bactéries spécifiques pour attaquer les graisses et les hydrocarbures. Selon la présence plus ou moins importante de ces deux éléments (et en particulier de la graisse), il conviendra d’intégrer ces bactéries plus spécifiques.

Il est important de préciser que certaines bactéries fonctionnent en aérobie (elles ont besoin d’oxygène pour se développer et vivre).

Ces bactéries sont adaptées aux micro-stations qui ont des dispositifs d’apports d’oxygène intégrés (moteurs et turbines pour brasser les boues ou compresseurs pour envoyer de l’air dans les boues). D’autres fonctionnent en anaérobie (les bactéries se développent et vivent dans un milieu où il n’y a pas de présence d’oxygène). Ce second type est adapté aux fosses septiques et aux fosses toutes eaux. Il existe des bactéries qui peuvent prospérer dans les deux environnements (aérobie et anaérobie) et qui sont donc adaptées à tous les systèmes d’assainissement.

Comment éviter les mauvaises odeurs de fosse ? Lire l’article « Odeurs Fosse : Comment éviter »


 

Odeurs Fosses : Pourquoi ? 
Comment éviter les mauvaises odeurs de fosse ?
Produits & Solutions pour les odeurs de fosses 
© AQUA Assainissement

Entretien station épuration collective : Prebio STAPUR

Mis en avant

entretien station epuration collective STAPUR

Prébio STAPUR : Produit pour dégradation des polluants

Contient un cocktail différent de bactéries pour permettre une dégradation efficace dans le cas d’une concentration plus importante de polluants. Il est utilisé dans les stations d’épuration urbaine. Il élimine également tout ce qui est fillasse, cheveux, huile et hydrocarbures. Il peut également être utilisé lorsque des personnes sont malades et prennent des antibiotiques car ses bactéries résistent mieux à certains micro-polluants (pour les molécules biodégradables).

Un produit adapté pour l’assainissement semi collectif

Son utilisation est recommandée pour les assainissements ou il peut y avoir un doute sur les produits rejetés. Par exemple dans un camping ou les campeurs vont déverser dans les toilettes toutes leurs huiles de friture, dans une maison en location, dans un lotissement ou il y a des regards extérieurs ou dans les caves pouvant amener eau de pluie, eau de lavage de voiture, graisses, hydrocarbures, produits de bricolage…

Entretien des micro station semi collectif – Entretien station épuration collective

On utilise également Prebio STAPUR  pour relancer l’activité après un arrêt de fonctionnement prolongé et ainsi favoriser la restauration des capacités d’épuration pour ces mêmes types d’établissement.

Son utilisation supprime les mauvaises odeurs du fait de la restauration de l’équilibre biologique


Acheter en ligne Prebio STAPUR Entretien station épuration collectiveAcheter en ligne Prebio STAPUR Entretien station épuration collective

 


Mode d’emploi : Prebio STAPUR
Entretien station épuration collective

Entretien station épuration collective : Prebio STAPURLors de l’ensemencement initial : 20 g à 100 g par m3 de bassin à renouveler éventuellement durant quelques jours successifs jusqu’à ce que la flore microbienne spécifique s’installe.

Entretien : 10 g à 20 g par m3 de bassin mensuellement ou à chaque fois que la population microbienne a subi des perturbations. Renouveler éventuellement l’application jusqu’à ce que le fonctionnement de la station soit satisfaisant.

Produit à forte concentration : 1 seau d’1 kg = 10 mois d’entretien pour une population de 20EH.

Introduire directement dans le bassin d’aération si possible.

Pour une efficacité optimale, il est recommandé de mettre les nutriments le soir au coucher, permettant ainsi aux bactéries de se développer une huitaine d’heures pendant qu’il n’y a plus ou presque plus de rejets dans les systèmes d’assainissement.

Il faut prendre soin de ne pas introduire de produits bactéricides avant ou après l’utilisation de PREBIO STAPUR FS.

Autres applications : Nous consulter.

Dans le doute sur le choix de vos nutriments et activateurs biologiques, nous vous proposons un petit utilitaire très simple en cliquant ici

Et dans le doute sur le choix d’un produit contre les mauvaises odeurs, cliquez ici   

Conditionnement : Seau de 250 g - 500 g ou 1 kg